Société
URL courte
2212
S'abonner

L’épidémie de rougeole enregistrée en Ukraine en 2018 semble se propager à la Pologne voisine. Selon l'Inspection sanitaire nationale de ce pays, le nombre de cas de cette maladie a bondi en novembre et décembre 2018.

Le nombre de cas de rougeole enregistrés en Pologne au cours des deux premiers mois de 2019 a dépassé celui recensé durant toute l'année 2018, a fait savoir le porte-parole de l'Inspection sanitaire nationale polonaise Jan Bondar à Polskie Radio.

«380 cas sont enregistrés à l'heure actuelle, et ils sont encore en train d'être vérifiés», a-t-il précisé. Selon lui, la maladie a été apportée d'Ukraine, mais les personnes atteintes sont majoritairement des Polonais.

En 2018, la rougeole a été diagnostiquée chez 339 personnes, majoritairement en novembre et décembre.

L'année dernière, l'épidémie de rougeole s'est avérée être la plus sérieuse en Ukraine comparativement aux autres pays européens, a annoncé début février l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au total, plus de 82.000 personnes ont contracté la rougeole en Europe l'année dernière, un record depuis une décennie. Ainsi, avec 53.000 cas détectés, le nombre d'Ukrainiens atteints par la maladie représente plus de la moitié des cas de rougeole recensés.

En février 2018, l'Ukraine a interdit le vaccin Priorix, enregistré en Russie, qui lutte contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Le prétexte était le fait d'avoir dépisté la circulation sur le territoire ukrainien d'un «médicament non enregistré en Ukraine».

La rougeole est extrêmement contagieuse et peut entrainer des complications graves dont la cécité et un œdème cérébral. Elle augmente aussi le risque de pneumonie et de maladies intestinales menant à la mort du patient.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Ukraine, Pologne, Europe, Jan Bondar, santé, épidémie, médecine, rougeole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook