Ecoutez Radio Sputnik
    Une piscine, image d'illustration

    Les piscines des hôtels présenteraient un danger mortel

    © AFP 2018 Pedro Armestre
    Société
    URL courte
    5140

    Même si l’eau d’une piscine a l’air propre, cela ne veut pas dire qu’elle ne représente pas un danger pour votre santé, selon le responsable du développement de l’association des instructeurs de natation. L’eau peut contenir deux sortes de parasites invisibles à l'œil nu qui peuvent être mortels- des cryptosporidies et des giardia.

    Disposer d'une piscine est sans nul doute un critère important lors de la réservation d'un hôtel. Mais les piscines ne sont pas aussi inoffensives qu'on peut le croire. Selon un expert dont les propos sont cités par The Sun, même si l'eau d'une piscine semble propre à première vue, elle peut s'avérer mortelle.

    «Même si l'eau de la piscine a l'air propre, elle peut contenir des microorganismes nuisibles, c'est pour cela qu'elle ne doit donc pas entrer dans la bouche», a déclaré Luke Griffiths, responsable du développement de l'association des instructeurs de natation Safety Training Awards.

    Il a expliqué que l'eau peut contenir deux types de parasites indésirables qui sont invisibles à l'œil nu — ce sont les cryptosporidies et les giardia.

    Les cryptosporidies peuvent causer la cryptosporidiose, une infection qui affecte le tube digestif. C'est une maladie mortelle pour les personnes atteintes d'immunodéficience.

    Si l'individu est en bonne santé, la maladie ne dure qu'environ trois semaines et se caractérise par une diarrhée, la nausée, la fièvre et des douleurs abdominales.

    L'année dernière, une fillette de douze ans a été hospitalisée après avoir été infectée par des cryptosporidies alors qu'elle se baignait sur une plage, comme l'indique la publication. De plus, il y a quelque temps, des dizaines de touristes britanniques se sont plaints de diarrhée après une présumée épidémie de la maladie dans un hôtel de l'île de Tenerife en Espagne.

    La giardia est une autre infection commune qui peut être attrapée à la piscine. Les symptômes de l'infection sont tout aussi désagréables — il s'agit de la diarrhée, de douleurs à l'estomac, de crampes, de ballonnements et de flatulences, comme l'écrit le journal.

    «Une eau trouble dans la piscine peut indiquer la présence de microorganismes nuisibles ou de produits chimiques dangereux», prévient Luke Griffiths. Selon lui, il ne faut pas s'immerger dans une piscine si on n'en voit pas le fond et si on y discerne une contagion colorée rampante sur les parois.

    «Il peut également y avoir un pseudomonas aeruginosa», a déclaré l'expert.

    Dans ce cas, il peut s'avérer difficile de soigner le malade, car la bactérie a une résistance élevée aux antibiotiques.

    Lire aussi:

    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Tags:
    bactérie, danger, piscine, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik