Société
URL courte
0 81
S'abonner

Âgée de 116 ans, cette Japonaise qui a été officiellement reconnue comme la personne la plus âgée au monde par le Livre Guinness des records a confié que le moment le plus heureux de sa vie était «maintenant».

La doyenne de l'humanité est Kane Tanaka, une Japonaise de 116 ans, selon le Livre Guinness des records. Elle réside actuellement en maison de retraite à Fukuoka où la cérémonie de son intronisation en tant que personne la plus âgée au monde a eu lieu en présence du maire de la ville, Soichiro Takashima.

Interrogée par l'AFP sur quel moment de sa vie a été le plus heureux, elle a répondu:

«Maintenant.»

Kane Tanaka se réveille tôt le matin, généralement à 6 heures, et aime les mathématiques et la calligraphie.

«L'un de ses passe-temps favoris est le jeu Othello, elle est devenue experte dans ce classique des jeux de société et parvient souvent à battre le personnel de la maison [de retraite, ndlr]», relate le Livre Guinness des records.

Elle est née en 1903, l'année même où les frères Orville et Wilbur Wright ont réussi le premier vol motorisé de l'Histoire, acte de naissance de l'aviation moderne. Elle était le septième enfant dans sa famille. Mariée à Hideo Tanaka en 1922, elle ne l'a jamais vu avant le jour du mariage. Kana et Hideo ont eu quatre enfants et en ont adopté un cinquième.

Selon le Livre Guinness, le record de longévité pouvant être prouvé officiellement, tous sexes confondus, reste détenu par la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à l'âge de 122 ans et 164 jours.

Lire aussi:

Pass sanitaire dans les transports: entrée en vigueur «entre le 7 et le 10 août»
«Arrêtez d’emmerder les Français!»: les feux de cheminée dans le collimateur de Barbara Pompili
Ce nouveau dispositif chinois censé faire accélérer avions et fusées hypersoniques
Projet de loi sanitaire devant le Conseil constitutionnel, ce qui pourrait tout faire capoter
Tags:
mathémathiques, record, vieillissement, âge, doyenne de l'humanité, Livre Guinness des records, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook