Ecoutez Radio Sputnik
    La rougeole refait son apparition en Europe et aux USA

    Quelles sont ces maladies que l’on croyait disparues et qui reviennent en force?

    © REUTERS / Ricardo Moraes
    Société
    URL courte
    14329

    Plusieurs maladies, souvent qualifiées de moyenâgeuses, que l’on croyait enrayées pour toujours semblent rattraper l’humanité et font des victimes aujourd’hui, obligeant les autorités sanitaires à tirer la sonnette d’alarme. En voici cinq des plus dangereuses.

    Plusieurs maladies que l'humanité croyait vaincues pour toujours semblent faire leur retour dans le monde moderne.

    La rougeole

    Dès août 2018, l'OMS avait signalé que «plus de 41.000 adultes et enfants de la Région européenne de l'OMS» avaient contracté la rougeole. Jusqu'ici, le nombre total le plus élevé de cas de rougeole par an entre 2010 et 2017 a été de 23.927, en 2017, a souligné l'OMS.

    «Après avoir enregistré le record à la baisse de cette décennie en 2016, nous observons maintenant une augmentation en flèche des infections, ainsi que des flambées de grande envergure», a noté Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe.

    En France, 288 cas de rougeole ont été déclarés depuis le 1er janvier 2019, près de 30% ont conduit à une hospitalisation, selon le dernier bulletin épidémiologiste de Santé publique France, cité par la presse.

    La tuberculose

    Dans les années 1980, la maladie infectieuse avait quasiment disparu en France. Mais elle est revenue et fait encore des morts dans le pays: il s'agit d'environ 5.000 cas par an dont quelque 900 mortels, indiquait précédemment France 24, qui rappelle que si le vaccin était obligatoire pour tous les enfants jusqu'en 2007, il n'est désormais que «recommandé».

    Sudinfo note pour sa part que cette recrudescence est due notamment à l'afflux d'étrangers provenant de zones atteintes et la mode des voyages dans ces zones. Il y a environ 1.000 cas belges détectés par an, précise le site. Cette maladie arrive en tête des causes de mortalité d'origine infectieuse à l'échelle mondiale, devant le sida.

    La syphilis

    En quatre ans, entre 2012 et 2016, les infections sexuellement transmissibles (IST) à Chlamydia et à gonocoque ont été multipliées par trois en France, touchant particulièrement les jeunes de 15 à 24 ans, selon une enquête de Santé publique France, citée par Le Figaro. Ainsi, en 2016, les laboratoires de biologie médicale de métropole et d'Outre-Mer ont diagnostiqué près de 268.000 cas d'infections à Chlamydia chez les plus de 15 ans, contre 77.000 en 2012, et près de 50.000 infections à gonocoque, contre 15.000 en 2012.

    En Belgique, le nombre de cas de syphilis a également augmenté: 46 en 2002 contre 906 en 2015.

    Le scorbut

    Dans une étude intitulée «Scorbut, la maladie des corsaires toujours d'actualité», des médecins du CHU de Limoges avaient identifié, entre 2014 et 2015, une dizaine de cas de scorbut parmi 63 patients identifiés pour une carence en vitamine C.

    La maladie a également refait surface en Belgique, indique Sudinfo, précisant que la cause en est la malbouffe. Plus de 220.000 personnes en souffriraient, d'après le site, qui estime, se référant à un généraliste, que ce chiffre devrait doubler en 20 ans.

    La scarlatine

    Cette maladie infectieuse de la peau est caractérisée par une éruption cutanée et buccale, le plus souvent associée à une angine.

    «Des cas dans des écoles sont régulièrement médiatisés», a précisé Sudinfo. Plusieurs cas de scarlatine avaient été décelés dès l'été dernier dans une école antiboise, avait alors relaté Nice-Matin.

    Tags:
    vaccin, mortalité, enfants, syphilis, tuberculose, rougeole, sida, maladies, Nice-Matin, Sudinfo, OMS, Europe, Belgique, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik