Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte

    «Dieu leur a donné un pénis»: quand Duterte monte les femmes contre les prêtres

    © AP Photo / Aaron Favila
    Société
    URL courte
    26322

    En «guerre» avec l’Église catholique, le Président philippin Rodrigo Duterte s’en est de nouveau pris aux hommes de l’Église. Il conseille aux femmes de rester à l’écart de ces prêtres «stupides» qui ne peuvent calmer leurs ardeurs.

    Le Président philippin se retrouve régulièrement sous le feu des projecteurs des médias pour ses propos controversés sur les femmes, le viol, le clergé catholique et la religion. Le 8 mars, lors d'une intervention publique, il a déconseillé aux femmes de s'approcher des prêtres dans les églises, avertissant que ces derniers ne pouvaient résister à l'appel de la nature.

    «Dieu leur a donné un pénis. Qu'en feront-ils avec? Est-ce qu'il le frapperont contre la porte chaque matin?», s'est interrogé le Président.

    Le Président a poursuivi, qualifiant les prêtres de «stupides», ajoutant qu'un homme intelligent ne pouvait devenir prêtre, car il serait alors obligé de «continuer à regarder toutes ces belles femmes qu'il [ne] pourrait courtiser».

    Selon lui, lorsqu'un prêtre sent «l'odeur du corps de la femme», il la coince dans l'église et la courtise «inévitablement», «parce qu'il est un homme».

    En guerre avec l'Église catholique, le Président philippin Duterte a auparavant critiqué les évêques à qui il reproche leur homosexualité latente, les qualifiant de «fils de p**es».

     

    Lire aussi:

    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Après plus de quatre heures sur la tour Eiffel, le «grimpeur» s’est rendu (images)
    Des experts turcs expliquent pourquoi Washington s’oppose à l’achat des S-400 par la Turquie
    Tags:
    prêtre, femmes, Rodrigo Duterte, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik