Ecoutez Radio Sputnik
    Un enfant

    Pas de vaccin, pas d’école: l’Italie interdit l’accès à l'école aux enfants non-vaccinés

    CC0 / ddimitrova
    Société
    URL courte
    8922

    Pour en finir avec la défiance des parents envers les vaccins obligatoires, les autorités italiennes ont adopté une loi interdisant aux enfants de moins de 6 ans de se rendre à l’école si leur carnet de vaccination n’était pas à jour.

    Face à l'épidémie de rougeole, l'Italie prend des mesures: désormais, un enfant de moins de 6 ans peut se voir refuser l'accès à l'école s'il n'est pas à jour dans ses vaccins.

    Néanmoins, les enfants non-vaccinés âgés de 6 à 16 ans ne peuvent, quant à eux, pas être exclus, mais leurs parents risquent une amende, dont le montant peut aller jusqu'à 500 euros.

    Les Italiens mineurs doivent désormais obligatoirement être vaccinés contre une série de maladies, incluant la rougeole, la varicelle, la poliomyélite, les oreillons et la rubéole, avant de rejoindre les bancs de l'école.

    À la date butoir du 11 mars, 5.000 enfants n'ont pu présenter la preuve de leurs vaccins et 300 ont été suspendus.

    En introduisant cette loi, l'Italie espère faire passer la couverture vaccinale de 80 à 95%, seuil à partir duquel le risque d'épidémie est écarté, selon des estimations.

    «Maintenant que tout le monde est à jour, […] les règles sont simples: pas de vaccination, pas d'école», a commenté la ministre italienne de la Santé, Giulia Grillo.

    Lire aussi:

    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Tags:
    obligation vaccinale, anti-vaccins, vaccination, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik