Ecoutez Radio Sputnik
    Niamey

    En pleine campagne contre la méningite, un faux vaccin repéré au Niger

    CC BY-SA 2.0 / Roland Huziaker / Niamey
    Société
    URL courte
    0 11
    S'abonner

    Suite à une «mission de routine» qui a eu lieu dans la capitale nigérienne Niamey, des inspecteurs du ministère de la Santé ont mis en garde contre un faux vaccin contre la méningite dont des épidémies frappent souvent le pays.

    Des inspecteurs du ministère nigérien de la Santé ont découvert dans une pharmacie privée de Niamey un faux vaccin contre la méningite, a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère. Les autorités du pays ont en immédiatement informé les professionnels de la santé et la population.

    «C'est au cours d'une mission d'inspection de routine hier [le 14 mars, ndlr] que des inspecteurs du ministère ont détecté ce faux vaccin dans une pharmacie privée à Niamey», a expliqué le porte-parole.

    Des «investigations» ont commencé en vue d'évaluer l'«ampleur de la présence» du vaccin contrefait qui a probablement déjà été utilisé, a-t-il souligné.

    Une campagne de vaccination gratuite contre la méningite dont le but est d'immuniser quelque six millions d'enfants est en cours depuis le 5 mars dans cet État sahélien frappé régulièrement par des épidémies de méningite à cause de sa position au sein de la «ceinture de la méningite» qui s'étend du Sénégal à l'ouest jusqu'à l'Éthiopie à l'est, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

    Lors des épidémies de 2015 et 2017, l'OMS avait mis en garde contre un faux vaccin qui circulait à travers l'Afrique de l'Ouest. D'après l'organisation, certains flacons ne contenaient que de l'eau.

    Lire aussi:

    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    alerte, épidémie, pharmacie, santé, vaccin, OMS, Niger, Niamey
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik