Société
URL courte
312
S'abonner

«C'est vraiment moche. Mais ça sauve ma vie», tel est le slogan d’une publicité allemande qui appelle les cyclistes à mettre des casques à vélo pour leur sécurité. Lancée par le ministère des Transports, elle a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux et a été accusée de sexisme par les hommes politiques.

Une femme en sous-vêtements et portant un casque de vélo: la campagne publicitaire lancée en Allemagne par le ministère des Transports pour convaincre les cyclistes de porter un casque a provoqué un tollé.

Cette affiche avec inscrit dessus «C'est vraiment moche. Mais ça sauve ma vie» et montrant l'une des participantes à l'émission télévisée «Le prochain top-model», qui porte ici un casque et un soutien-gorge en dentelle, devait être placardée à partir de mardi. Elle s'est cependant heurtée aux critiques de nombreuses femmes, à commencer par l'aile féminine du SPD, parti minoritaire de la coalition au pouvoir.

«C'est embarrassant, stupide et sexiste de voir le ministre des Transports qui essaye de vendre sa politique en utilisant la nudité», a déclaré Maria Noichl, présidente de l'aile féminine du SPD au journal Bild am Sonntag, cité par l'AFP.

La ministre de la Famille, Franziska Giffey, a également attaqué son collègue des Transports Andreas Scheuer, membre du parti conservateur CSU, et a posté sur Facebook une photo d'elle-même en tailleur, avec sa bicyclette, accompagnée du commentaire: «Cher Andreas Scheuer: entièrement habillée va bien aussi avec un casque!»

Un porte-parole du ministère a défendu quant à lui la campagne, estimant que pour avoir du succès il fallait «secouer les gens et parfois créer la controverse».

Celle-ci a également été moquée sur les réseaux sociaux. Un utilisateur affirme ironiquement que ce qui est «vraiment moche», c'est l'état des pistes cyclables.

Pourtant, sur Twitter, certains internautes se sont prononcés pour:

«Nous en parlons tous, même ceux qui n'ont pas encore vu les affiches en réalité. Tout est super! Ça marche!», a écrit l'un d'eux.

«Non, super rafraîchissant en plus», affirme un autre.

Ce n'est pas la seule affiche de ce genre de la campagne publicitaire du ministère des Transports.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
De nouveaux cas de coronavirus détectés en France
La France se range du côté de la Turquie après les tensions en Syrie
Tags:
sexisme, publicité, vélo, Parti social-démocrate allemand (SPD), Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook