Ecoutez Radio Sputnik
    Un bébé

    Au Bangladesh, une femme accouche deux fois en un mois

    CC0 / Pexels
    Société
    URL courte
    0 120

    Le 26 février, une femme bangladaise a accouché d’un garçon. 26 jours plus tard, elle a donné naissance à un garçon et une fille après une césarienne. Aussi étrange que cela puisse paraître, l’évènement s’est bel et bien produit. Il est dû à une anomalie rare que présentait la Bangladaise.

    Une Bangladaise a donné naissance à des jumeaux… 26 jours après la naissance de son premier fils, annoncent des médias locaux.

    Le premier enfant d'Arifa Sultana, 20 ans, est né prématurément à la fin du mois de février 2019. Les médecins n'ont alors pas remarqué qu'en raison d'une anomalie rare, la femme avait un deuxième utérus dans lequel deux autres fœtus se développaient.

    Un mois plus tard, vendredi 22 mars, la femme s'est sentie mal. Elle a immédiatement été hospitalisée. Elle a en urgence reçu une césarienne lors de laquelle les médecins ont extrait deux nouveau-nés: un garçon et une fille.

    «Le premier bébé est né d'un utérus. Les deux autres bébés tout juste nés proviennent du second utérus», a déclaré à un média bangladais la cheffe de la gynécologie à l'hôpital Ad-Dwin de Jessore. «C'est la première fois que je rencontre un cas pareil».

    Mardi 26 mars, elle a quitté l'hôpital pour rentrer chez elle avec ses trois enfants. Elle s'inquiète désormais pour l'avenir de sa famille en raison du salaire modeste de son mari.

    «Je ne sais pas comment nous allons faire face à une telle responsabilité quand il y a si peu d'argent», a déclaré Arifa Sultana. Son mari, lui, n'est pas découragé: «C'est un miracle d'Allah que tous les enfants soient en bonne santé. Je vais faire de mon mieux pour les rendre heureux.»

    Lire aussi:

    La tour Eiffel évacuée et fermée après qu’un homme a été surpris en train de l’escalader
    Une opération pour faire descendre l’homme ayant escaladé la tour Eiffel en cours
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    Tags:
    bébé, accouchement, Bangladesh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik