Société
URL courte
15626
S'abonner

Une page en arabe sur les organes génitaux féminins et leur fonctionnement, illustrée de graphiques, est la plus visitée d’un site suédois consacré à l’éducation sexuelle des migrants. En 2018, la majorité des visiteurs étaient originaires du Moyen-Orient et du Maghreb.

La version arabe d'un site d'éducation sexuelle destiné aux migrants en Suède, youmo.se, s'est avéré très populaire au-delà des frontières des pays scandinaves, rapporte la radio suédoise Sveriges Radio AB.

Le contenu est disponible dans les différentes langues parlées par les nouveaux arrivants, dont l'arabe, le somali et le dari, une version afghane du persan, ainsi que l'anglais et le suédois simplifié.

L'année dernière, la plupart des visites du site (80%) portaient des adresses IP étrangères, selon les chiffres publiés par Inera, la société qui gère le site Internet.

En 2018, les pays qui ont généré le plus de trafic étaient l'Algérie, le Maroc, la Turquie l'Iran, l'Égypte, l'Arabie saoudite, l'Afghanistan, l'Irak, mais également les États-Unis et l'Allemagne.

Les pages les plus visitées, en arabe, étaient celles sur le vagin, accompagnées d'explications et d'images. L'une d'elles porte le titre «Qu'est-ce que le sexe OK?». Elle parle des rapports sexuels avec consentement mutuel.

Lancé à la demande du gouvernement suédois, youmo.se contient des informations utiles pour les jeunes de 13 à 20 ans récemment arrivés en Suède. Il couvre plusieurs sujets, allant de l'anatomie à la santé physique et mentale, en passant par les MST, les agressions sexuelles, le mariage forcé, la circoncision et les mutilations génitales féminines, les droits des LGBT, les relations entre personnes de même sexe, etc.

«Vous trouverez également des réponses aux questions concernant l'achat de services sexuels, le mariage forcé et la peur de ne pas saigner lors du premier rapport sexuel», poursuit le média.

L'année dernière, le gouvernement suédois a investi 356.000 euros (3,7 millions de SEK) dans l'éducation sexuelle des nouveaux arrivants. L'argent a été distribué par l'Association suédoise pour l'éducation sexuelle (RFSU) afin de produire des films éducatifs dans différentes langues et sur plusieurs thématiques, précise la radio suédoise.

Dans le même temps, le nombre de viols commis en Suède a augmenté ces dernières années. Selon la télévision suédoise SVT, 58% des hommes reconnus coupables de viol et de tentative de viol au cours des cinq dernières années sont nés à l'étranger.

Néanmoins, le gouvernement suédois a longtemps nié le lien entre les migrants et les agressions sexuelles. Le ministre de la Justice et de l'Immigration, Morgan Johansson, avait déclaré que le sexe des violeurs (hommes) était plus important que leur origine. 

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
Tags:
langue arabe, sexe, éducation, migrants, Maghreb, Proche-Orient, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook