Société
URL courte
5140
S'abonner

Une femme en état de mort cérébrale, maintenue en vie artificiellement pendant presque deux mois, a donné naissance à un garçon au Portugal. Le petit Salvador a été qualifié de «bébé miracle» après sa naissance par césarienne, a annoncé le site portugais Record.

Les médecins portugais ont réussi à préserver la vie d'un fœtus dont la mère était en état de mort cérébrale depuis près de deux mois, a relaté le site portugais Record. Catarina Sequeira, 26 ans, avait fait une crise d'asthme alors qu'elle était enceinte de 19 semaines. Elle avait été plongée dans le coma, mais sa mort cérébrale avait été déclarée quelques jours plus tard.

La jeune femme a été maintenue en vie artificiellement pendant 56 jours. Les médecins avaient fixé une date pour réaliser la césarienne, mais comme la patiente présentait des signes de «détérioration respiratoire», ils ont décidé de la pratiquer un jour plus tôt que prévu.

«Le bébé ne souffrait pas, mais certains problèmes ont surgi […] et il a été décidé de mettre fin à la grossesse», a déclaré l'obstétricienne Marina Moucho, citée par Record.

Le centre hospitalier de Sao Joao a indiqué que le bébé, qui pesait 1,7 kg à la naissance, était en aussi bonne santé que «tout autre bébé prématuré au même stade de gestation», a ajouté le site.

Le quotidien portugais CM Jornal a indiqué que le père de l'enfant prénommé Salvador, avait assuré qu'il s'occuperait de ce «bébé miracle».

En juin 2016, un cas semblable avait été déjà enregistré dans le pays. Un bébé portugais était né alors que sa mère se trouvait en état de mort cérébrale depuis le mois de février.

Lire aussi:

Un rapport remis par le Pr. Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Cet hôpital parisien a dû recruter des gardes du corps pour protéger les soignants des agressions dans la rue - vidéo
Un chien tombé dans l’eau glacée refuse d'être sauvé par un homme qui plonge pour lui – vidéo
Tags:
médecine, césarienne, foetus, asthme, grossesse, coma, mort cérébrale, bébé, Portugal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook