Société
URL courte
3282
S'abonner

Les Pays-Bas appliqueront leur interdiction du port de la burqa et de tout autre élément susceptible de dissimuler le visage dans les lieux publics le 1er août, rapporte le site d’information NL Times.

Suite à une décision du Sénat néerlandais, prise l'été dernier, porter le voile intégral dans les lieux publics sera interdit aux Pays-Bas à partir du 1er août, rapporte NL Times.

Comme le précise le média, l'interdiction devait entrer en vigueur le 1er juillet mais a été repoussée par la ministre des Affaires intérieures, Kasja Ollongren, alors que plusieurs établissements d'enseignement avaient indiqué qu'ils auraient du mal à faire respecter cette interdiction au milieu de l'année scolaire.

En juin 2018, le Sénat des Pays-Bas a voté en faveur de l'interdiction du voile intégral dans les lieux publics. Le texte porte sur le port de la burqa et de tout autre élément susceptible de dissimuler le visage.

En novembre 2016, la chambre basse du parlement néerlandais avait déjà voté un projet de loi dans ce sens, mais pour devenir une loi, il avait besoin d'être approuvé par le Sénat. L'interdiction porte sur les burqas, les niqabs, les cagoules et les casques de moto.

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait validé en juillet 2014 l'interdiction du port en public du voile islamique intégral (burqa, niqab) adoptée en 2010 par la France, jugeant qu'elle n'enfreignait pas la liberté de religion.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Evian contraint de s’excuser après un tweet demandant à ses abonnés s’ils avaient bu de l’eau
Le président de la région PACA assure avoir précommandé 500.000 doses de Spoutnik V
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
port, foulard islamique, niqab, interdiction, burqa, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook