Société
URL courte
9319
S'abonner

Le maire de New York a ordonné à toutes les personnes non protégées de se vacciner contre la rougeole. Ceux qui refusent risquent une amende allant jusqu’à 1.000 dollars, a-t-il annoncé.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a décrété l'état d'urgence sanitaire face à la flambée de rougeole à Brooklyn, relate The New York Times.

Dans ces conditions, le responsable a ordonné à tous les habitants de la ville non protégés de se vacciner, les menaçant d'une amende allant jusqu'à 1.000 dollars en cas de refus.

Au total, 285 cas de rougeole ont été répertoriés depuis octobre 2018, ceux-ci touchant majoritairement des enfants, a précisé Bill de Blasio lors d'une conférence de presse. Deux cas seulement avaient été recensés en 2017.

Fin mars, l'accès aux espaces publics a été interdit à tout mineur non vacciné contre la rougeole dans le comté de Rockland près de New York, celui-ci étant frappé par l'épidémie. L'interdiction est en vigueur pour 30 jours.

La rougeole se transmet aisément et peut être mortelle. Aucun décès n'a été signalé à Brooklyn, mais 21 personnes ont dû être hospitalisées, dont cinq en soins intensifs.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment alerté face au rebond de cette maladie dans le monde. Selon l'Unicef, dix pays, dont le Brésil, l'Ukraine et la France, sont responsables d'environ 75% de l'augmentation totale des cas l'année dernière.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
épidémie, vaccination, rougeole, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook