Société
URL courte
103
S'abonner

Un avion de fabrication tchèque a dérapé sur une piste d’atterrissage au Népal avant d’entrer en collision avec deux hélicoptères. Trois personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées.

Un avion de Summit Air a dérapé sur la piste de l'aéroport de Lukla le 14 avril au matin, avant de heurter deux hélicoptères stationnés à proximité, faisant au moins trois morts, relate Nepali Times en citant des témoins oculaires et des responsables de l'aéroport.

Le copilote de l'avion Let410, de fabrication tchèque, ainsi que deux policiers ont été tués et plusieurs personnes blessées. L'accident a eu lieu le jour du Nouvel An au Népal.

​​Effectuant un vol de retour, l'avion était vide et sans aucun passager à bord. Le Let410 semble avoir fait demi-tour sur la piste courte et en pente de Lukla, avant de déraper sur la droite et de pénétrer sur l'héliport où se trouvaient deux hélicoptères en stationnement. Il a percuté un Airbus H125 de Manang Air, qui venait d'atterrir, le coupant en deux. Un autre hélicoptère, de Shree Air, a été légèrement endommagé.

Summit Air avait déjà enregistré des accidents d'avions avec ce modèle L-410, au cours desquels les avions avaient perdu le contrôle sur la piste, rappelle le journal.

L'aéroport de Lukla a connu de nombreux accidents mortels depuis sa création dans les années 1960 dans un ancien champ de pommes de terre. En 2008, un avion de la compagnie aérienne Yeti Airlines s'était écrasé sur la piste en atterrissant par temps nuageux, faisant 18 morts, dont beaucoup de randonneurs allemands.

Lire aussi:

Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Mediapart parle d’attentats de «faible intensité», le Net en colère
Des dizaines de manifestants pro-Turcs défilent à Dijon en criant «Allahu Akbar» – vidéos
Tags:
accident d'avion, avion, piste d'atterrissage, accident, hélicoptères, Summit Air, Lukla, Népal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook