Société
URL courte
17753
S'abonner

Après 27 ans de coma, une habitante des Émirats qui avait subi une lésion cérébrale traumatique en 1991 lors d’un accident de la route, a complètement repris conscience dans un hôpital en Allemagne, a indiqué The National (Abou Dhabi). De retour dans sa patrie, elle devra suivre un traitement pour rétablir ses capacités musculaires.

Une femme s'est réveillée d'un coma de 27 ans après avoir suivi un traitement dans un hôpital allemand, d'après le journal The National (Abou Dhabi).

Une habitante des Émirats arabes unis, Munira Abdulla, avait été victime d'une lésion cérébrale lors d'un accident de la route. Sa voiture avait été percutée par un bus scolaire à proximité de la ville d'Al-Aïn en 1991. Elle avait sauvé son fils Omar en faisant rempart de son corps. Le garçon n'avait été que légèrement blessé.

​La mère de famille avait été transportée à l'hôpital local et ensuite transférée à Londres pour être diagnostiquée. Des médecins ont fait remarquer que la femme était dans un état de conscience minimale. C'est un état végétatif ressemblant au coma dans lequel la personne peut ressentir la douleur. Plus tard, elle a été ramenée aux Émirats arabes unis où elle a été nourrie par uns sonde.

Le prince héritier Mohammed ben Zayed ben Sultan a appris l'histoire de la famille Abdulla et a financé le traitement médical de Mme Abdulla en Allemange en 2017, a indiqué le journal.

Un an plus tard, elle a commencé à émettre des sons. Quelques jours après, elle a repris conscience et prononcé le prénom de son fils. «C'était elle! Elle a dit mon prénom, j'étais aux anges. J'avais rêvé de ce moment et la première parole qu'elle a prononcée, c'était mon prénom», s'est-il exclamé.

Munira Abdulla est rentrée à Abou Dhabi avec sa famille et elle se rétablit. Il lui faut suivre un traitement physiothérapeutique pour son atrophie musculaire.

Lire aussi:

Néonazis en Ukraine: Moscou étonné par les propos de Jean-Yves Le Drian
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
«C’est lamentable!»: une clinique privée refuse une patiente sans pass sanitaire
Tags:
Allemagne, Londres, Émirats Arabes Unis, Mohammed ben Zayed Al Nahyane, hôpital, lésion cérébrale, accident de la route, coma
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook