Société
URL courte
363
S'abonner

L’Allemagne n’échappe pas à la tendance générale à la migration pendulaire au sein de l’Union européenne. Le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-du-Nord–Westphalie et la Bavière arrivent en tête des länder allemands pour le nombre d’habitants allant travailler dans d’autres pays.

En 2018, 282.100 Allemands se rendaient régulièrement au travail dans des pays voisins. Cela ressort notamment d'une réponse de l'office européen de statistiques Eurostat à la requête du parti Die Linke (La gauche) au Bundestag, annonce dimanche 12 mai l'agence dpa.

En matière de migration pendulaire, c'est le Bade-Wurtemberg (sud-ouest) qui venait l'année dernière en première position parmi les länder d'Allemagne. 78.300 personnes y allaient travailler à l'étranger, pour la plupart en Suisse voisine.

Dans les autres länder, ces chiffres étaient moins importants: 44.000 pendulaires pour la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et 42.100 pour la Bavière.

La Rhénanie-du-Nord-Westphalie est limitrophe des Pays-Bas et de la Belgique. Bien de leurs habitants se rendent dans ces pays voisins non seulement pour travailler, mais aussi pour faire des courses, vu la différence des prix de certains produits.

La Rhénanie-Palatinat est frontalière avec la France et le Luxembourg, alors que la Bavière a une frontière commune avec la République tchèque et l'Autriche. Aussi, la plupart des Allemands se rendant au travail à l'étranger se dirigent-ils justement dans ces pays.

En 2018, le total des travailleurs pendulaires dans l'Union européenne s'élevait à 2,15 millions de personnes. Ainsi, l'année dernière, environ 214.400 Polonais se rendaient au travail à l'étranger, notamment en Allemagne.

En Allemagne, ce sont les médecins, les ingénieurs et les économistes qui sont les mieux payés.

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
prix, courses, travail, migration pendulaire, DPA, Bundestag, Die Linke, Union européenne (UE), Eurostat, Pologne, Autriche, Rhénanie-Palatinat, Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Bade-Wurtemberg, Bavière, Pays-Bas, Luxembourg, France, République tchèque, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik