Société
URL courte
6630
S'abonner

Dans la nuit du 30 au 31 mars, sept jeunes ont commis un viol collectif sur une jeune fille à Chaudfontaine, en Belgique. Ils ont filmé puis diffusé la scène sur Snapchat, rapporte Sudinfo, donnant ainsi plus de détails sur cet acte insupportable.

Dans la nuit du 30 au 31 mars, sept jeunes ont commis un viol collectif sur une mineure. Ils ont été interpellés après la diffusion de la vidéo sur le réseau social Snapchat. Les faits se sont déroulés à Chaudfontaine, en Belgique, rapporte Sudinfo.

L’enquête avait commencé par le dépôt de plainte de la jeune fille auprès de la police. Le service d’enquête judiciaire avait alors procédé à l’identification des auteurs des faits et la détermination du rôle de chacun. Les interpellations se sont déroulées en deux temps, mardi 14 et jeudi 16 mai. Elles ont été suivies de longues auditions.

Le parquet de Liège a confirmé que sur les sept jeunes cinq étaient mineurs et deux jeunes majeurs (l’un des deux n’avait 18 ans que depuis quelques jours, quand le plus jeune des violeurs présumés avait 13 ans). Ils ont été repartis entre les sections fermées des Institutions publiques de protection de la jeunesse (IPPJ) et la maison d’arrêt de la prison de Lantin. L’adolescente connaissait certains des jeunes.

Lire aussi:

Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Le nombre journalier de cas de Covid remonte au-dessus des 2.000 en France
Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
Les dates de la présidentielle 2022 fuitent dans la presse
Tags:
vidéo, Snapchat, police, adolescents, mineurs, parquet, viol, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook