Société
URL courte
7528
S'abonner

Des milliers de tonnes de déchets plastiques dérivant en Méditerranée ont formé une île longue de plusieurs kilomètres entre Elbe et la Corse. Pire encore, ces détritus ne sont pas recyclables…

Plusieurs tonnes de détritus plastiques ont été découverts au large de la Corse, dans la mer Méditerranée. Ceux-ci ont formé une île entre la Corse et Elbe, avertit France Bleu. Cette île, portée par les courants, s'étend sur plusieurs dizaines de kilomètres.

​«C'est une situation qui est chronique», a indiqué au média François Galgani, responsable de l'Ifremer à Bastia. «Les courants en Méditerranée nord-occidentale sont organisés de telle manière que l'eau (…) ne peut pas passer et elle va s'engouffrer dans le canal de Corse». Cela engendre régulièrement de très fortes concentrations dans cette zone-là, selon lui.

À la différence des îles de plastique qu’on trouve dans les océans Pacifique et Atlantique, dont les «courants permanents» provoquent des accumulations toujours situées aux mêmes endroits, il s'agit ici «de zones d'accumulations temporaires, de l'ordre de quelques jours ou de quelques semaines, au maximum de deux trois mois, mais jamais permanentes», poursuit le chercheur.

Un autre gros problème, explique aussi François Galgani, est que ces détritus ne sont pas recyclables: «Il sont très dégradés, ce sont des matériaux très hétérogènes, il y a différents types de plastiques et donc ça coûte très très très très cher de recycler donc ça ne se fera pas».

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Les forces du Haut-Karabakh disent avoir abattu trois avions azerbaïdjanais en 24h, Bakou dément
Tags:
environnement, Méditerranée, Elbe, Corse, île, déchets, pollution, plastique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook