Ecoutez Radio Sputnik
    Emiliano Sala

    Le message vocal envoyé par Emiliano Sala peu avant sa mort

    © AP Photo / Thibault Camus
    Société
    URL courte
    227

    Emiliano Sala ne voulait pas être transféré du FC Nantes à Cardiff et avait accusé la direction de son ancien club de football de ne s’intéresser «qu’à l’argent» et de vouloir le vendre sans lui demander son avis, selon un enregistrement du footballeur défunt révélé par L’Équipe 21.

    L’Équipe 21 a diffusé mercredi 22 mai un documentaire consacré à Emiliano Sala, mort dans un accident d’avion lors de son transfert du FC Nantes à Cardiff au mois de janvier.

    Il s’est notamment avéré que le footballeur avait envoyé 15 jours avant sa disparition un message vocal à l’un de ses proches en lui disant ne pas avoir envie de changer de club.

    «Ils se sont parlé et eux veulent me vendre. Donc il y a l’offre de Cardiff aujourd’hui. De leur côté, ils ont négocié pour gagner beaucoup d’argent et ils veulent absolument que je parte là-bas», a-t-il dit en évoquant une conversation entre le directeur général du FC Nantes Franck Kita et son agent personnel Meissa N’Diaye.

    «Ils essayent par tous les moyens que j’aille à Cardiff», a-t-il poursuivi.

    L’attaquant argentin a également ajouté que le président du FC Nantes Waldemar Kita «me dégoûte quand il est en face de moi».

    «Lui aujourd’hui, il veut me vendre à Cardiff parce qu’il a fait une super négociation, il va rentrer l’argent qu’il veut. Lui, il veut que je parte à Cardiff, il ne m’a même pas demandé. Lui, il ne s’intéresse qu’à l’argent», a conclu le footballeur.

    Pourtant, Waldemar Kita a dénoncé ces propos au micro de L’Équipe 21 en affirmant qu’il ne voulait «même pas cet argent».

    Le petit avion qui transportait Emiliano Sala à destination de Cardiff, où il venait de signer, avait disparu des radars le soir du 21 janvier dernier au large de l'île de Guernesey. Le joueur revenait de Nantes, où il était allé dire adieu à ses ex-coéquipiers et récupérer quelques affaires.

    Le corps du footballeur avait été localisé à bord de l'épave, par 67 mètres de fond, et repêché le 7 février. Celui du pilote n'avait pour sa part pas été retrouvé.

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    transfert, enregistrement, crash d'avion, décès, accident, football, Cardiff, FC Nantes, Emiliano Sala
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik