Société
URL courte
30082
S'abonner

Une pièce de collection, réalisée par une société privée américaine à l'occasion du 75e anniversaire de la Victoire des Alliés dans le Seconde Guerre mondiale, reprend les drapeaux des États-Unis, de la France et du Royaume-Uni. Mais le drapeau de l'Union soviétique est absent de l'image.

La société américaine Bradford Exchange a frappé une pièce consacrée au 75e anniversaire de la Victoire des Alliés dans le Seconde Guerre mondiale.

Sur le côté face, recouvert d'une couche d'or 24 carats, la pièce présente le 33e Président des États-Unis, Harry Truman, et le général Dwight Eisenhower, devenu par la suite lui aussi Président. Côté pile, il y a les drapeaux des États-Unis, de la France et du Royaume-Uni. Le drapeau de l'Union soviétique est absent.

La description de l'article comporte également une erreur sur les dates du conflit le plus meurtrier de tous les temps.

«Après quatre années de guerre et de sacrifices au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Alliés ont été finalement victorieux […] Souvenez-vous de tous ceux qui ont défendu les libertés dont nous jouissons aujourd'hui avec cette collection de pièces.»

Or, même si les Américains ne sont entrés en guerre que fin 1941, la Seconde Guerre mondiale a commencé le 1er septembre 1939 pour s'achever avec la capitulation du Japon le 2 septembre 1945.

Les producteurs s'attendent à une grande demande de ce «cadeau patriotique impressionnant» qu'ils vendent 39,99 dollars. Mais bien qu'ils qualifient leur série d'articles de «pièces de collection», car ils prévoient d'en réaliser plusieurs, ce sera plutôt pour les collectionneurs que pour le grand public.

Lire aussi:

Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Twitter signale un tweet de Trump sur les émeutes de Minneapolis pour «apologie de la violence»
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Tags:
public, collectionneurs, conflit armé, erreurs, alliés, pièce commémorative, Seconde Guerre mondiale, Dwight Eisenhower, Harry Truman, Japon, URSS, Royaume-Uni, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook