Ecoutez Radio Sputnik
     New Delhi

    L’AFP sous le feu de la critique après avoir utilisé ce mot pour qualifier le gouvernement indien

    © AFP 2019 Prakash Singh
    Société
    URL courte
    260
    S'abonner

    Couvrant l’histoire de l’Allemande Friederike Irina Bruning, militante des droits des vaches, dont le visa indien a été prolongé après l’intervention des autorités de ce pays, l’AFP a engendré un tollé sur les réseaux sociaux. La raison? La confusion faite entre la religion et la nationalité avec l’utilisation de «gouvernement hindou».

    «Une intervention du gouvernement hindou signifie qu’elle a la permission de rester», a écrit l’agence France-Presse après que l’Allemande Friederike Irina Bruning, militante des droits des vaches, a réussi à avoir son visa indien prolongé en dépit d’un refus initial de sa demande. Pour la majorité des utilisateurs de Twitter, l’AFP ne devait pas associer la religion, l’hindouisme, au gouvernement du pays.

    «C’est un long chemin de Berlin à l’Inde, où l’Allemande Friederike Irina Bruning consacre sa vie à 1.800 vaches malades et abandonnées. Après que sa demande de prolongation de visa a été rejetée, une intervention du gouvernement hindou signifie qu’elle est autorisée à rester.»

    La phrase «gouvernement hindou» n’a donc pas plu aux internautes.

    «Le gouvernement hindou? L’AFP travaille pour le gouvernement chrétien de la France?»

    «Le gouvernement hindou – qu’est-ce que vous fumez aujourd’hui?»

    «Vous pensez qu’on est dupe?»

    Friederike Irina Bruning s’occupe des vaches dans le nord de l’Inde depuis quelque 25 ans. Elle détient la décoration civile Padma Shri attribuée par le gouvernement indien. Après que l’Allemande a subi un refus de prolongation de son visa, elle a menacé de renoncé à cette décoration.

    Tags:
    gouvernement, religion, hindouïsme, AFP, visas, protection, droits, animaux, Allemagne, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik