Société
URL courte
3123
S'abonner

Anthony Gignac, alias Sultan Bin Khalid Al-Saud, un escroc d'origine colombienne connu pour avoir dupé de très riches promoteurs immobiliers en se faisant passer pour un prince saoudien, a été condamné à 18,5 ans de prison, rapporte le Miami Herald.

Déclaré coupable d'avoir dépouillé des promoteurs immobiliers de plus de 8 millions de dollars depuis 2015 en se faisant passer pour un prince saoudien, Anthony Gignac, 46 ans, a reçu une peine de 18,5 ans de prison, relate le Miami Herald.

«Je porte l'entière responsabilité pour l'entière opération, et je l'accepte», a déclaré Gignac au juge américain Cecilia Altonaga, insistant toutefois sur le fait que «d'autres personnes» auraient dû être inculpées avec lui.

«Je ne suis pas un monstre», a-t-il souligné.

Anthony Gignac se faisait passer pour un prince depuis 1991. Il s'est fait prendre en août 2017 après que Jeffrey Soffer, propriétaire de l'emblématique Fontainebleau resort hotel à Miami, a remarqué que le comédien avait mangé de la viande de porc au cours d'une de leurs rencontres.

En 2018, Gignac a reconnu les délits commis, mais a par la suite démenti ses aveux, se déclarant non coupable. Son avocat a lié ses activités délictueuses à une enfance difficile et a expliqué qu'on lui avait diagnostiqué des troubles de la personnalité.

Lire aussi:

Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Un important incendie se déclare dans un immeuble au Havre - images
Pourquoi le prince Albert de Monaco a-t-il rendu visite au Pr Raoult?
Tags:
immobilier, crimes, porc, prison, prince, Miami
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook