Ecoutez Radio Sputnik
    Neymar (image d'illustration)

    Affaire Neymar: le nouvel avocat de la victime présumée se retire et explique son geste

    © REUTERS / Benoit Tessier
    Société
    URL courte
    10110

    Le nouvel avocat de la jeune Brésilienne qui accuse Neymar de viol a annoncé se retirer. Il a pris cette décision après que sa cliente l’a accusé d’avoir orchestré un cambriolage chez elle pour voler la tablette sur laquelle se trouvait la vidéo de sa deuxième rencontre avec le footballeur brésilien à Paris.

    L’avocat de Najila Trindade, un mannequin de 26 ans accusant la star du football Neymar de viol, a refusé de protéger sa cliente, comme l'avaient fait les deux premiers, relate la chaîne brésilienne UOL.

    En cause: Mme Trindade l’a accusé d’avoir volé sa tablette contenant d’après elle la vidéo de sept minutes qu’elle a enregistrée lors de sa deuxième rencontre avec la star brésilienne du PSG, dans un hôtel parisien.

    «Mme Najila a dit que cette tablette pourrait être chez moi, selon son marqueur d'emplacement. Je n'ai pas besoin d'acheter ou de voler une tablette, j'ai mes appareils électroniques. Je n'ai jamais eu d'iPhone, j'ai toujours eu des Android, je n'ai jamais eu d'iPad, il me semble que c'est un iPad. Et la cliente a une attitude soudaine et totalement contraire à l'éthique, au bon sens et à la vérité dans cette affaire, à propos du cambriolage et de cette tablette qui serait en ma possession», s’est-il justifié.

    Quelques secondes seulement de cette vidéo ont fuité sur les réseaux sociaux, mais Najila Trindade soutient que le reste de cet enregistrement contient des preuves irréfutables.

    Ces images seraient enregistrées sur une tablette qui lui aurait été volée, affirme Mme Trindade, mais les responsables de la copropriété où elle réside ont démenti l'hypothèse d'une effraction. Elle affirme également détenir d'autres preuves dans un coffre, selon le portail brésilien d'information G1.

    Cette affaire a déclenché une tornade médiatique au Brésil. Les premiers avocats de Najila Trindade ont abandonné, en expliquant qu'elle avait d'abord évoqué une agression, pas un viol. Celle-ci aurait donné des versions contradictoires aux enquêtrices, entre deux crises de nerf, selon certains médias brésiliens.

    Neymar, qui risque une peine de prison, a lui aussi été entendu par la police. Il dément ces accusations et deux tiers des Brésiliens interrogés par un sondage le croient innocent.

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Damas annonce l’entrée de blindés turcs dans la ville syrienne de Saraqeb
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    accusations, viol, Neymar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik