Société
URL courte
455
S'abonner

Un touriste belge agitant une brosse à vaisselle en guise de microphone s’est glissé parmi les journalistes qui interviewaient à l’aéroport de Reykjavik l’équipe turque arrivée pour un match de qualification à l’Euro 2020. Problème: la blague n’a pas fait rire tout le monde.

Venue disputer un match de qualification à l’Euro 2020 en Islande, l’équipe de Turquie a été victime de la plaisanterie d’un touriste belge, raconte RTBF. L'homme s’est mêlé à une foule de journalistes et s’est amusé à tendre une brosse à vaisselle au capitaine turc Emre Belözoğlu en guise de micro. Seul hic, le canular n’a pas été du goût de tout le monde et a déclenché un tollé dans les médias turcs et même parmi des supporteurs. Plusieurs messages haineux ont visé le Liégeois, certains ayant vu du racisme dans son geste.

«J’ai utilisé cette brosse comme micro et ça s’arrête là, c’est tout. Il y en a qui voient du racisme là-dedans. Franchement, je suis quelqu’un d’absolument pas raciste», a-t-il expliqué au site belge RTL.

L’homme a par ailleurs présenté ses excuses à ceux qui ont mal interprété sa plaisanterie via une vidéo qui le présente en compagnie de deux amis turcs. « J'étais là par hasard, [...] je me suis dit je vais faire de l'humour et me prendre pour un journaliste et interroger le capitaine de l'équipe turque », a-t-il indiqué.

Lire aussi:

Elle lui envoie 3.000 mails, pensant qu’il l’aime: elle finit en garde à vue
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Pour les députés LREM, la réécriture de l’article 24 est «une humiliation»
Tags:
blague, football, interview, Turquie, Reykjavik, Euro 2020
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook