Ecoutez Radio Sputnik
    Le golfe du Mexique

    Une «zone morte» de 20.000 kilomètres carrés est en train de se former dans le golfe du Mexique

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    0 327

    Une zone pauvre en oxygène est en train de s’étendre dans le golfe du Mexique, préviennent les chercheurs de l’Université d’État de Louisiane. Ce phénomène est provoqué par l’accumulation de nutriments dans l’eau.

    Les scientifiques de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) de l’Université d’État de Louisiane, aux États-Unis, pronostiquent l’élargissement d’une «zone morte» dans le golfe du Mexique, rapporte The Washington Post. Selon la NOAA, elle pourra s’étendre sur 20.000 kilomètres carrés.

    Ils expliquent ce phénomène par l’accumulation de nutriments qui provoquent une croissance excessive des plantes et des algues. Par la suite, l’eau devient pauvre en oxygène, ce qui nuit aux poissons. Ce processus est aussi appelé l’eutrophisation.

    La superficie moyenne de cette «zone morte» sur les cinq ans derniers était de 6.000 kilomètres carrés. Mais en 2019 le déversement d’eaux riches en azote et phosphore dans le golfe du Mexique dépasse le niveau moyen de, respectivement, 18% et 49%.

    Selon Nancy Rabalais, écologiste marine de l’Université de Louisiane, citée par The Washington Post, les conséquences économiques et écologiques de l’eutrophisation ne sont pas encore tout à fait claires. Mais des études montrent que ce processus réduit la population de Micropogonias undulatus et affecte notamment le prix des gambas.

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    poisson, écologie, golfe du Mexique, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik