Ecoutez Radio Sputnik

    «Une barbare du 11 septembre»! Un conflit raciste crée la polémique sur un vol d’Air Canada

    © AFP 2019 DANIEL SLIM
    Société
    URL courte
    7714

    Une jeune femme a été traitée comme «une barbare du 11 septembre» par une autre passagère avant d’embarquer sur un vol d’Air Canada. Les employés de la compagnie aérienne n’ont rien fait pour gérer ce conflit, indique la jeune femme au HuffPost Canada.

    Sonamjeet Narwan, une Britannique de 28 ans, a été agressée verbalement par une autre passagère en attendant d’embarquer sur son vol en direction de Toronto, mardi 25 juin à Washington.

    La jeune fille ainsi qu’un passager ont demandé à une femme, qui dépassait plusieurs personnes, de respecter la file et d’attendre son tour, mais celle-ci lui a répondu de rentrer dans son pays, indique le HuffPost Canada en se basant sur l’histoire que Mme Narwan, qui vit à Sao Paulo au Brésil, a partagé via WhatsApp.

    «Elle a dit qu’elle connaissait bien mon genre. Quand je lui ai demandé ce qu’elle voulait dire, elle a répondu: "une barbare du 11 septembre"», a-t-elle raconté.

    «Je ne suis pas musulmane, mais ce n’est pas la question, indique-t-elle. C’est évident que tous les musulmans ne sont pas des terroristes, et toutes les personnes ayant le teint foncé ne forment pas un groupe homogène... Même si j’avais été musulmane, cela aurait été explicitement immonde et raciste», a-t-elle ajouté.

    Voulant que ce conflit soit solutionné, sa sœur s’est adressée à Air Canada sur Twitter.

    «Air Canada, au cours des trois dernières heures, vous avez répondu à des plaintes à propos de votre site Internet et à des demandes pour changer de siège, mais vous avez ignoré ma question à propos de votre politique sur le harcèlement racial. Si vous êtes préoccupés dans une moindre mesure par la question, vous pouvez commencer par m’écrire en privé pour me demander plus de détails sur cet incident», a-t-elle écrit.

    En réponse, la compagnie aérienne a affirmé que cet incident était «hautement préoccupant» et qu’elle se pencherait dessus plus en détail.

    «La passagère incommodée a pu passer en classe affaires et le personnel à bord de l’avion a fait tout en son possible pour la rassurer», a déclaré au HuffPost Canada un porte-parole d’Air Canada.

    La victime a en effet accepté de prendre un siège à l’avant pour s’installer loin de la femme qui l’avait agressée.

    De plus, elle a indiqué au journal que l’incident s’était déroulé devant des employés qui ont ignoré la situation. Elle a même demandé, en larmes, que la femme ne soit pas sur le même vol qu’elle.

    «Elle avait les bras croisés fermement et me fixait avec un sourire arrogant et hostile, raconte Sonamjeet Narwan. Je lui ai demandé d’arrêter de me fixer, et elle a refusé.»

    D’après les règles générales de la compagnie aérienne, les employés peuvent refuser à un passager dont le comportement met en péril la sécurité ou le confort des autres l’accès à bord de l’avion ou exiger qu’il respecte «certaines conditions de probation».

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Tags:
    passager, vol, racisme, incident, barbare
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik