Société
URL courte
0 111
S'abonner

Une femme de 50 ans et sa fille ont été brutalement tuées en Inde après qu’un villageois a affirmé qu’elles étaient des sorcières et responsables des maladies dans le village.

Une mère et sa fille ont été tuées par trois hommes après des accusations de sorcellerie dans le nord-est de l'Inde, a indiqué la police samedi. 

Une femme de 50 ans et sa jeune fille ont été frappées par leurs voisins avant d'être agressées mortellement à coups de couteau mercredi soir dans le district de West Singhbhum dans l'État de Jharkhand, une région reculée dominée par les tribus.

Selon la police, la famille des deux victimes était en conflit à propos de la répartition de terres avec un des agresseurs présumés.

«Un des accusés a dit aux villageois que les femmes étaient des sorcières et qu'elles étaient responsables des décès et des maladies dans le village. Ils ont attaqué les femmes dans la nuit et les ont tuées brutalement», a déclaré à l'AFP le chef de la police du district, Indrajit Mahatha. 

Le mari de la femme assassinée a porté plainte contre les suspects, actuellement en fuite, a-t-il indiqué.

Plus de 2 000 personnes, dont de nombreuses femmes, ont été tuées en Inde entre 2000 et 2012 à la suite d'accusations de sorcellerie, selon le National Crime Records Bureau. 

Certains États, dont le Jharkhand, ont adopté des lois spéciales pour tenter de freiner ces crimes. Des experts estiment que la croyance en la sorcellerie et les sciences occultes reste répandue dans les communautés rurales pauvres de l'Inde. 

Plus tôt ce mois-ci, la police de l'État d'Assam (nord-est) a indiqué soupçonner un cas de sacrifice humain après avoir trouvé le corps sans tête d'une femme près d'un temple hindou.

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Tags:
sorcier, meurtre, magie, tribus, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik