Société
URL courte
618
S'abonner

France 2 a diffusé le 29 juin un épisode de Fort Boyard en soutien à la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF), malgré la polémique autour de la participation d’Adil Rami. La FNSF a en effet suspendu sa collaboration avec le footballeur accusé de violences par son ex-compagne Pamela Anderson.

Samedi 29 juin, les téléspectateurs ont pu regarder sur France 2 un épisode de Fort Boyard dont les participants devaient gagner de l’argent afin de soutenir la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF).

Parmi eux se trouvait le défenseur de l'Olympique de Marseille Adil Rami, accusé de violences par son ex-compagne Pamela Anderson.

Sollicitée par Le Figaro, la chaîne a expliqué sa décision de diffuser l’épisode.

«L’émission a été tournée avant la polémique qui relève du cadre de la vie privée et intime entre deux personnes même si elles ont décidé de le rendre public […] Les potentiels gains sont et resteront pour cette association», a-t-elle précisé.

Pour rappel, la FNSF a annoncé avoir suspendu sa collaboration avec Adil Rami après que Pamela Anderson a déclaré avoir été blessée de manière «physique et émotionnelle» par le footballeur. Sur le site de sa fondation, elle a notamment raconté qu’il lui avait «broyé les deux mains» et qu’il l’avait «balancée par les cheveux».

Le 29 juin, Adil Rami a qualifié ces accusations de «complètement fausses». Selon lui, la star américaine voulait le «toucher» puisqu’elle savait que son «engagement pour la cause des violences faites aux femmes est quelque chose de vraiment important» pour lui.

Lire aussi:

Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
La «cotte BAC» ne pourra plus être portée par les policiers qui n’en font pas partie, a ordonné la préfecture
Le nouveau maire RN de Perpignan augmente sa propre indemnité dès le premier conseil municipal
Tags:
France 2, violences, Adil Rami, Pamela Anderson
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook