Société
URL courte
2510610
S'abonner

La Chine a construit un aéroport gigantesque, qui devrait être inauguré à la veille du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire. Des milliards d'euros ont été investis dans les infrastructures.

La construction du plus grand aéroport international au monde, nommé Daxing, s’est achevée près de Pékin, ont annoncé les autorités de la ville. Ce projet a été supervisé personnellement par le Président Xi Jinping.

L’aéroport se situe à 46 kilomètres au sud du centre du pays et occupe une superficie d’un million de mètres carrés.

Le responsable du chantier, Li Jianhua, a plus tôt expliqué à Sputnik que Daxing n’était pas seulement un aéroport, mais aussi le plus grand hub de transport au monde dont la construction a coûté près de 400 milliards de yuans (environ 15 milliards d'euros).

Pour le moment, un seul terminal, en forme de «phœnix d’or», devrait être inauguré le 30 septembre à la veille du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine par Mao Zedong.

Ce nouvel aéroport est supposé atténuer la pression qui pèse sur celui de Pékin, actuellement surchargé.

Il devrait être pleinement opérationnel en 2025, avec quatre pistes d'atterrissage, une capacité de 72 millions de passagers et de près de deux millions de tonnes de fret par an.

Son toit, d'un seul tenant, représente la superficie de 25 terrains de football. Des ouvertures dans la toiture permettent d'amener la lumière du jour jusqu'aux niveaux les plus bas de la structure.

L'architecte anglo-irakienne Zaha Hadid, décédée en 2016, a participé à la création de ce design.

Lire aussi:

La Chine menace les États-Unis de sanctions après une loi américaine sur Hong Kong
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Il se fait agresser par son ami qui lui plante un coupe-papier en plein cœur dans la Creuse
Tags:
anniversaire, Xi Jinping, aéroport, Pékin, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook