Société
URL courte
216
S'abonner

Non loin de la ville tunisienne de Sfax, les locaux ont remarqué que la mer était devenue rouge et que beaucoup de poissons étaient morts. Les scientifiques ont lié ce phénomène à la prolifération d’algues.

Samedi 29 juin, le ministère des Affaires locales et de l’Environnement a ordonné aux scientifiques du Centre de recherche et de biologie marine d’étudier un phénomène inhabituel qui avait été constaté le jour même à proximité de la ville de Sfax, rapporte Tunisie Numérique.

Les locaux ont en effet remarqué que l’eau de la mer avait changé de couleur, devenant rouge. De plus, de nombreux poissons morts flottaient à la surface.

Les conclusions préliminaires des scientifiques ont révélé qu’une croissance rapide d’algues marines microscopiques avait provoqué ce phénomène. En outre, celui-ci, associé à des odeurs désagréables, est fréquent à cause des températures élevées, surtout dans les eaux à faible courant marin comme près des plages de Sfax nord.

Il est à noter que la croissance rapide d’algues provoque une diminution importante de l’oxygène présent dans l’eau, ce qui conduit à la surmortalité des poissons.

Lire aussi:

Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
L'explosion à Beyrouth a engendré un cratère de 43 mètres de profondeur - images
Le Pentagone explique le redéploiement de ses troupes en Europe
Tags:
environnement, phénomène, algues, Sfax, Tunisie, Méditerranée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook