Société
URL courte
7210
S'abonner

Depuis quelques temps, Rome se noie sous ses ordures. Le problème est lié à la collecte des déchets, car le personnel de ramassage des poubelles ne disposerait pas d'endroits pour les traiter.

Les monticules d’ordures dans les rues de la capitale de l’Italie grandissent chaque jour avec les difficultés de la collecte des déchets.

Les résidents de la ville souffrent des odeurs pestilentielles et la situation empire avec les hautes températures, jusqu’à près de 35 degrés.

«Les déchets organiques. Avec la température qui monte, ça empire», déplore un habitant de Rome dans une interview à France 2.

La capitale de l’Italie ne ressemble plus à celle des cartes postales. Des internautes cherchent quel est le quartier le plus sale en postant des photos sur les réseaux sociaux.

Selon France 2, le personnel de ramassage des déchets, qui n'est pas en grève, ne dispose pas d'endroits pour traiter les poubelles, l'une des deux usines d'incinération de la ville ayant brûlé l'hiver dernier.

 

 

 

Lire aussi:

Les États-Unis procèdent à une frappe en Syrie
Un commissariat du Val-d’Oise attaqué durant une demi-heure par une trentaine d’individus
Un «nouveau variant» du drapeau tricolore? Une bourde commise pendant les annonces de Castex ne passe pas inaperçue
Jets de parpaing et de projectiles: un équipage de la BAC attaqué par une vingtaine de voyous en Seine-et-Marne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook