Société
URL courte
219
S'abonner

Alors qu’il roulait en état d’ivresse, le président du parlement flamand, Kris Van Dijck, a provoqué un accident rentrant en collision avec une remorque, sans faire de blessés, ont confirmé les forces de l’ordre à l’agence Belga. Il s’est vu retirer son permis de conduire mais pour six heures seulement, selon des médias.

Le président du parlement flamand et bourgmestre de Dessel, Kris Van Dijck, a été à l’origine d’un accident de la route alors qu’il roulait en état d’ivresse. Son véhicule s’est écrasé contre une remorque. L’information a été confirmée à l’agence Belga par les forces de l’ordre.

«Nous avons été appelés pour un accident de la route avec dégâts matériels et nous avons constaté sur place que le bourgmestre était au volant», a raconté Robert Lehaen de la zone de police Bademo (Balen-Dessel-Mol).

«Étant donné qu’il est le président du collège de notre zone de police, et donc notre patron, nous avons fait appel à nos collègues de la zone voisine de Geel-Laakdal-Meerhout afin d’effectuer les constations», a-t-il ajouté.

Il aurait eu 1,42 pour mille d’alcool dans le sang

À en croire des informations relayées par des médias, Kris Van Dijck avait 1,42 pour mille d’alcool dans le sang. Il s’est vu retirer son permis de conduire pour six heures, a également précisé la presse.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
ivresse, collision, accident de la route, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook