Société
URL courte
3100
S'abonner

Elle a dû attendre 118 ans avant de pousser la porte de sa propre maison. La demeure lui a été construite dans le cadre d’un programme d’aide au logement aux personnes aux faibles revenus, informe l’AFP.

La doyenne de Bolivie, Julia Flores Colque, a reçu dimanche pour ses 118 ans sa première maison personnelle grâce à un don de l'État bolivien, écrit l’AFP, se référant une source officielle.

Ayant toute sa raison, en bonne santé, «mama Julia», comme elle est appelée à Sacaba, une ville des vallées de Cochabamba, dans le centre du pays, où elle réside, a pris possession de sa demeure de 51 mètres carrés, construite pour 15.500 dollars dans le cadre d'un programme public d'aide au logement destiné aux faibles revenus.

​Appréciant la musique, même si elle ne peut plus en jouer, la vieille dame a reçu en outre en cadeau un charango, un instrument à cordes andin, de la part du Président bolivien Evo Morales, qui a diffusé sur son compte Twitter des images de la cérémonie.

​S'exprimant devant les proches de la vieille dame, le chef de l'État a salué en Julia «un symbole de la famille bolivienne».

Julia, qui parle quechua, une langue amérindienne, habitait auparavant chez des proches dans une maison en pisé, dotée d'un petit jardin où déambulent chiens, chats et poules.

Les autorités municipales de Sacaba veillent à la santé de Julia, qui se déplace dans un fauteuil roulant, ajoute l’AFP.

Lire aussi:

Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Un élève-gendarme interrompt une attaque au couteau et interpelle l’agresseur
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Tags:
anniversaire, cadeau, maison, Evo Morales, doyenne de l'humanité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook