Ecoutez Radio Sputnik

    Les petites taches sur la peau en été: une infection dont on ne parle pas souvent

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    2100

    Les taches sur la peau de couleur rose ou beige à marron foncé, qui apparaissent lors de la saison estivale, ne sont rien d’autre que des «champignons de l'été», une infection causée par une levure.

    Les petites taches qui apparaissent sur le haut du corps (bras, torse, coup, dos), peuvent signifier la présence du Pityriasis versicolor, aussi appelé le «champignon de l’été».

    C’est une mycose bénigne provenant d’une levure (un champignon unicellulaire) que l’on retrouve dans les couches superficielles de la peau. Elle provoque des taches de couleur rose ou beige voire marron foncé.

    Le Pitytiasis versicolor est une infection. «On la contracte très facilement, sur toutes les plages du monde», explique dans une interview au HuffPost la dermatologue Catherine Oliveres-Ghouti. «Que ce soit à la Baule ou à Bangkok», ajoute-t-elle.

    Selon la spécialiste, «les champignons et la levure raffolent des milieux acides», ainsi la phase active de cette mycose est en été, car ils peuvent se multiplier grâce à la transpiration et au PH acide du corps humain.

    Dans la lutte contre le «champignon de l’été», il faut appliquer des antifongiques locaux, des médicaments capables de traiter la mycose, qui existent sous formes de gel moussant. Il est à noter que ces remèdes doivent être utilisés sur tout le corps.

    «Je préconise à mes patients d’acheter en pharmacie le Ketoderm» (un antifongique)», souligne la dermatologue.

    Les personnes avec la peau blanche se débarrassent des taches plus vite que celles avec la peau plus foncée, car il leur faut bronzer à nouveau.

    Toutefois, près de 90% des gens peuvent avoir des récidives de cette infection dans les deux ans suivant le premier cas. «Certaines personnes font cela depuis 10-15 ans et dès que les beaux jours arrivent les taches réapparaissent», précise Oliveres-Ghouti, relevant qu’environ 10% des personnes connaissent des récidives sur le long terme.

    «Dans ces cas-là, un traitement plus long est à prévoir», conclut-elle.

    Lire aussi:

    Téhéran explique les raisons de sa saisie du pétrolier britannique
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Tensions à Paris après la victoire de l'Algérie, les forces de l'ordre utilisent des gaz lacrymogènes
    Tags:
    maladies, lutte contre les infections, peau foncée, taches solaires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik