Société
URL courte
10716
S'abonner

La police a dû procéder à une série de tests en laboratoire avant de conclure qu’un habitant du Texas, porté disparu depuis plusieurs semaines, avait été mangé par ses chiens.

Un homme de 57 ans a été dévoré par ses chiens sans que personne n’en sache rien alors que la police enquêtait sur sa disparition depuis plusieurs semaines, a dévoilé le Washington Post.

Le Texan habitait seul dans une zone rurale, préférant la compagnie de ses 18 chiens à celle des humains. Ses proches venaient le voir de temps en temps et lui faisaient ses courses. Ce sont eux qui ont signalé en mai sa disparition à la police.

Le quinquagénaire était en effet injoignable depuis avril, les chiens ne laissant de plus personne accéder à sa propriété.

À la mi-mai, les enquêteurs ont retrouvé des fragments d’os suspects à proximité de la maison.

Un test ADN a permis de conclure qu’ils appartenaient à la personne disparue.

«Notre réaction initiale a été une sorte d'incrédulité, car il ne restait plus rien», a déclaré le shérif du comté de Johnson au Washington Post.

Personne ne sait encore si les chiens ont tué l’homme ou l’ont dévoré après son décès. Selon le shérif, il souffrait d’«un grave problème de santé».

Quant aux animaux, 13 ont été euthanasiés à cause de leur agressivité, deux autres ayant déjà été tués par leurs congénères.

Lire aussi:

Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
«La France est soumise»: Onfray critique la réaction de la France suite aux insultes proférées par Erdogan
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Tags:
animaux domestiques, animaux, États-Unis, Texas, homme, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook