Société
URL courte
252195
S'abonner

Ne voulant pas dévoiler «trop de peau», une musulmane de 21 ans, Aysha Khan, a opté pour un vêtement de surf pour le défilé en maillots de bain du concours de beauté Miss Angleterre, écrit le Sun, se référant à la jeune participante.

Lors du concours de beauté Miss Angleterre, Aysha Khan, 21 ans, s’est retrouvée à être la seule des 49 participantes à se présenter sur ses photos avec une tenue de surf au lieu d’un bikini. Cette étape du concours, optionnelle depuis 2010, conduit les jeunes femmes à se montrer en maillots de bain, écrit le tabloïd britannique The Sun. 

«Trop de peau»

Comme l’a expliqué au tabloïd cette habitante de la ville anglaise de Blackburn, dans le Lancashire, cette tenue de surf lui permet de «se sentir à l’aise».

«Je ne dévoile vraiment pas trop de peau, parce que c’est ce qui me fait me sentir à l’aise», a-t-elle expliqué au Sun. Et d’ajouter:

«Certaines femmes peuvent se sentir plus sûres d’elles en montrant leur peau, alors que d’autres se sentent plus rassurées en dévoilant moins.»

Top 20

En dépit de ce choix, la jeune femme a réussi à apparaître parmi les 20 participantes sélectionnées.

«Je suis fière d’être restée égale à moi-même lors de la compétition et je ne ferais jamais quelque chose qui va contre ma propre morale», a souligné Aysha Khan citée par le tabloïd.

Étape optionnelle depuis 2010

Bien que le défilé en maillots de bain ait été interdit en 2010, parmi les étapes du concours, les jeunes femmes peuvent participer, si elles le souhaitent, à la compétition Miss Beauté de la Plage (Miss Beach Beauty).

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Erdogan réagit aux déclarations du Kremlin sur le «pire scénario» à Idlib
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Un petit chien se sacrifie pour sauver sa propriétaire des crocs d’un imposant canidé
Tags:
surf, maillot de bain, concours de beauté, Angleterre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook