Société
URL courte
183
S'abonner

Des chercheurs ont analysé des centaines de publications sur Twitter pour comprendre pourquoi certaines personnes boivent jusqu’à s’évanouir. Parmi les raisons les plus répandues se trouvent l’envie de faire la fête ou de gérer le stress.

Des chercheurs australiens et américains ont analysé des centaines de publications sur Twitter au cours de l’année 2018 et ont découvert pourquoi certaines personnes mettent leurs organismes en danger en buvant tellement d’alcool qu’elles «perdent conscience». Leur analyse, publiée dans la revue scientifique Alcoholism: Clinical & Experimental Research, a nommé deux principales raisons de cette consommation excessive d’alcool: les célébrations et la gestion du stress.

En dépit des risques d’accidents et de comportement dangereux, ainsi que les dommages possibles pour le cerveau à long terme, beaucoup de personnes boivent avec pour but de perdre connaissance et de ne se souvenir de rien.

Analyse de Twitter

Les raisons les plus répandues évoquées par les internautes sont les événements positifs tels que les célébrations, les anniversaires et les réussites professionnelles ou scolaires, les victoires sportives ou les vacances. Près d’un tiers des tweets analysés avaient ces motifs spécifiques.

En outre, de nombreux commentaires touchaient au désir de se perdre dans l’alcool pour tenter de gérer le stress. Parmi les exemples remarquables se trouvent des tweets comme «Je suis tellement stressé que je dois être ivre mort ce soir» ou «Je veux me saouler complètement pour tout oublier de cette horrible année».

Les auteurs ont déclaré que les résultats obtenus amélioraient la compréhension des attitudes et des comportements associés à la consommation d'alcool et pourraient aider dans les futures recherches sur les liens entre intentions des buveurs et leur comportement réel.

Lire aussi:

«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Moscou explique la condition sine qua non de son recours à l’arme nucléaire
Tags:
recherche, alcool, ivresse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook