Société
URL courte
91863
S'abonner

En Inde, un enfant est venu au monde avec un syndrome rare, nommé la sirénomélie. Il était doté d’une «queue», provenant de la fusion de ses deux jambes. Il n’a survécu qu’une heure.

En Inde, dans le district de Lakhimpur Kheri de l'État de l'Uttar Pradesh, une jeune femme a donné naissance à un bébé avec une queue de sirène à la place des jambes, rapporte The Times of India.

Selon le quotidien, l’accouchement s’est bien passé, mais l’enfant est apparu avec une fusion de ses deux membres inférieurs donnant l’impression qu’il possédait une queue de sirène.

Cette condition médicale rare est dénommée la sirénomélie ou syndrome de la sirène.

Le bébé n’a pas survécu longtemps, puisque son état était très grave. Les médecins ont proposé de le transporter à l’hôpital de district mais il était déjà trop tard.

D’après les docteurs, le nouveau-né était très faible, conduisant à sa mort une heure seulement après sa naissance.

Le syndrome de la sirène est une maladie fœtale rare qui se caractérise par une fusion des membres inférieurs, comparable à une queue de poisson. Cette anomalie entraîne presque toujours la mort de l’enfant, à cause de l’agénésie – l’absence de formation - des organes internes.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
sirène, renaissance, anomalies, maladies, bébé, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook