Société
URL courte
681
S'abonner

Lundi 29 juillet 2019 est arrivé le «jour du dépassement» écologique mondial, selon l’ONG Global Footprint Network qui calcule chaque année la date à laquelle l’humanité a consommé plus de ressources naturelles que la Terre n’est en capacité de produire. Une spécialiste chinoise a réfléchi au problème au micro de Sputnik.

Selon le dernier rapport de l’ONG Global Footprint Network, l’homme consomme les ressources renouvelables de la Terre en sept mois, et vit donc «à crédit» le reste de l’année. Cette année, le «jour du dépassement» écologique mondial — jour où l’humanité a consommé plus de ressources naturelles que la Terre n’est en capacité de produire — est arrivé lundi 29 juillet.

La consommation des ressources naturelles est directement liée aux nouveaux besoins de l’homme, a déclaré à Sputnik Ma Lifang, qui dirige le département de recherche politique à l’Association chinoise des énergies renouvelables.

«Plus les demandes de l’homme sont élevées, plus les ressources naturelles sont consommées rapidement par l’humanité. Par conséquent, la perte infligée à l’environnement devient plus grave», explique-t-elle.

Comment sortir de ce cercle vicieux?

Les spécialistes relèvent que pour réduire, et un jour supprimer, notre dépendance aux énergies fossiles, l’une des voies les plus prometteuses est celle des énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire et l’énergie éolienne qui exploite le vent.

Ma Lifang estime toutefois qu’il ne faut pas s’attendre à ce que les énergies renouvelables résorbent complètement le problème.

«Les énergies renouvelables ne peuvent résoudre qu’en partie le problème de la consommation excessive de ressources naturelles. […] À elles seules, les énergies renouvelables ne pourront sauver l’humanité», prévient-elle.

Une dette à rembourser

Par ailleurs, elle explique qu’un passage total au modèle «propre» de développement est pour le moment impossible, entre autres pour des raisons financières.

«Aussi, faut-il que les pays industrialisés contribuent pour compenser la perte importante qu’ils ont déjà infligée à l’environnement. C’est leur mission. Nous n’avons qu’une seule planète pour vivre: la Terre. La pollution de l’environnement et l’épuisement des ressources naturelles nuisent dans la même mesure aux pays industrialisés et aux États en voie de développement», souligne l’interlocutrice de Sputnik avant de rappeler que son pays, la Chine, fait beaucoup pour promouvoir le développement «vert» de l’énergie.

La Chine est en tête de la course pour l’énergie solaire. Elle est le leader mondial dans la production de panneaux solaires photovoltaïques qui convertissent l’énergie solaire en électricité.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
ressources naturelles, environnement, énergies renouvelables, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik