Société
URL courte
15826
S'abonner

Plusieurs témoins de la tuerie survenue dans un centre commercial américain à la frontière entre le Texas et le Mexique ont confié ce qu’ils ont vu à Sputnik.

Des témoins de la fusillade survenue à El Paso, au Texas, ont confié à Sputnik quelques détails sur l’attaque.

Le massacre a eu lieu près d'un magasin Walmart le 3 août. Vingt personnes ont été tuées et 26 autres blessées dont beaucoup sont dans un état grave.

«Il [le tireur] avait envie de sang, il a dû le planifier à l’avance», a indiqué un témoin. Lorsque les gens ont commencé à s’enfuir, le criminel s’est mis à tirer de plus en plus vite pour toucher un maximum de personnes, selon lui.

El Paso était considéré comme l’une des villes les plus sécurisées des États-Unis mais après cette fusillade, la situation va changer, a-t-il ajouté. Pour lui, il s’agit d’un «terrorisme intérieur».

«Tout le monde était en état de choc»

«Nous étions juste en train de faire les courses, […] mais ma mère a entendu ce qui ressemblait à quelqu’un menant des travaux de construction en frappant contre un mur ou quelque chose de ce genre… après s’être retournée, elle a dit que c'était une fusillade. […] J’ai attrapé la main de ma mère et pris dans mes bras mon frère cadet et nous sommes sortis en courant par une sortie de secours», a raconté une jeune femme.

Selon elle, il y avait «beaucoup d’enfants [dans le centre commercial] qui ne pouvaient pas retrouver leurs parents, tout le monde criait, tout le monde était en état de choc et ne savait que faire».

Il «défendait sa patrie»

La police a confirmé l’arrestation d’un suspect. Il s’agit d’un Américain blanc de 21 ans du nom de Patrick Crusius. Avant la tuerie, il avait publié sur sa page Twitter un manifeste dans lequel il a soutenu l’attentat perpétré dans deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande le 15 mars 2019. Il se présente comme défenseur de son pays contre une «invasion» étrangère qui nuirait à la culture et à l’économie des États-Unis.

Le centre commercial attaqué est situé près de la frontière mexicaine. Une grande partie de ses clients sont des Mexicains.

Réaction de Trump

Le Président Trump a rapidement réagi à la tragédie en tweetant «La fusillade d’aujourd’hui à El Paso, au Texas, était non seulement tragique, mais c’était aussi un acte de lâcheté. Je sais que je me tiens aux côtés de tout le monde dans ce pays pour condamner l’acte haineux d’aujourd’hui. Aucune raison ni excuse ne justifiera jamais le meurtre d’innocents».

​«Melania et moi nous adressons nos sincères pensées et nos prières au grand peuple du Texas», a-t-il encore écrit.

Lire aussi:

Manifestation contre la loi Sécurité globale: la façade de la Banque de France en feu à Paris - vidéo
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
fusillade, El Paso, États-Unis, Texas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook