Société
URL courte
495926
S'abonner

Résidant à Londres, ce musulman britannique a critiqué l’entreprise de restauration rapide Prêt à Manger parce qu'il s’est avéré que le sandwich qu’il mangeait depuis 12 ans n’était pas halal, raconte le média britannique Metro.

C'est en découvrant une nouvelle étiquette sur l'emballage de son sandwich préféré qu’un musulman britannique, Khalid Qadeer, a réalisé qu'il ne mangeait pas halal et que son déjeuner de tous les jours, une baguette au thon et à la mayonnaise avec quelques tranches de concombre, contenait du vinaigre de vin blanc, donc de l’alcool, ce qui va à l’encontre de ses convictions religieuses.

Dans ce contexte, il a fait remarquer que, pour les musulmans, l'alcool était «comme une allergie aux arachides» pour les personnes allergiques. Prêt à Manger avait d’ailleurs placé des listes détaillées d'ingrédients sur ses sandwichs après que deux clients ont succombé à des réactions allergiques.

Tolérance zéro

Khalid Qadeer s'est plaint au directeur de son restaurant et l’affaire est arrivée jusqu’au PDG de Prêt à Manger, Clive Schlee.

«En tant que musulman, je ne peux rien consommer qui contienne de l'alcool. Et il y a probablement des milliers de musulmans qui achètent des produits chez Prêt à Manger, a expliqué Khalid Qadeer à Metro. Certains musulmans boivent de l'alcool mais il y a un certain pourcentage qui va avoir une surprise […] J'ai travaillé à la City au cours des 12 dernières années et je n'aurais jamais acheté ce produit si j'avais su.»

Khalid Qadeer s’est ensuite entretenu avec le PDG, mais la rencontre n’a pas permis de dissiper ses inquiétudes.

«Notre tolérance à l’alcool est zéro. Il n’y a pas de marge ici», a-t-il souligné.

Les réponses

Clive Schlee a expliqué dans un courriel au journal que des experts avaient calculé la teneur en alcool du vinaigre de vin blanc dans le sandwich.

«Nous avons établi qu’il contenait moins qu’une trace […] À titre de comparaison, il y a beaucoup moins d’alcool que dans la plupart des jus d’orange», a-t-il noté.

Un porte-parole de Prêt à Manger a déclaré que les sandwichs de la chaîne «n’avaient jamais été étiquetés comme étant certifiés halal».

«Nous regrettons que M.Qadeer se soit senti induit en erreur, mais […] nous n’avons jamais fait de déclaration concernant des produits halal», a-t-il indiqué cité par Metro.

Lire aussi:

Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Abou Dhabi démolit un immeuble de 144 étages en 10 secondes, un record - vidéo
Tags:
restauration rapide, Metro (journal britannique), jus de fruit, alcool, allergie, halal, sandwich, Londres, musulmans
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook