Ecoutez Radio Sputnik

    Une «bande» de requins passent l’été pour la première fois à Long Island

    CC0 / skeeze
    Société
    URL courte
    0 20
    S'abonner

    Les requins effectuant leur migration annuelle vers le nord depuis la Floride ont une nouvelle destination de vacances estivales, à savoir Long Island.

    Les requins bordés (Carcharhinus limbatus), dont la longueur varie de 1,2 à 2,4 mètres, passent une grande partie de l’année en Floride avant de se diriger vers les eaux plus froides du nord. Dans le passé, la Caroline du Nord et la Caroline du Sud étaient la destination de prédilection des requins. Mais en raison du changement climatique, leurs eaux ne sont plus assez fraîches en été, relate Live Science.

    Les requins bordés cherchent donc des eaux plus au nord, et Long Island leur convient parfaitement.

    Jusqu’à 25% ou 30% de la population de ces requins viennent jusqu'à Long Island, a déclaré à Live Science Stephen Kajiura, expert en requins à la Florida Atlantic University.

    Presque chaque année depuis 2011, M.Kajiura a survolé la côte de la Floride dans un avion afin de voir ces requins faire leur grand voyage vers le nord. Il y a souvent tellement de requins que, du ciel, il est difficile de distinguer les individus, selon lui.

    Beaucoup de ces requins sont suivis par les scientifiques avec des dispositifs spéciaux.

    Danger pour les humains

    Il se peut que les eaux des Carolines deviennent trop chaudes pour eux. Ou bien, c’est peut-être les poissons que les requins mangent qui se déplacent en raison du réchauffement des eaux, et les requins les suivent, a précisé M.Kajiura.

    Par conséquence, le risque pour les habitants d’être mordus augmente, explique-t-il. Long Island est beaucoup plus peuplée que l'ancien habitat des requins bordés. Cela signifie que plus de rencontres entre les prédateurs et les humains sont possibles. Or, ces petits requins sont responsables de la majorité des morsures, pas trop dangereuses, aux États-Unis, parce qu’ils nagent dans une eau peu profonde, où les gens se baignent, a précisé le chercheur.

    Tags:
    réchauffement climatique, requins, États-Unis, Long Island
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik