Ecoutez Radio Sputnik
    Musulmans en Allemagne (image d'illustration)

    Un Libanais est accusé d'avoir insulté le prophète Mahomet dans une vidéo

    © AP Photo / Martin Meissner
    Société
    URL courte
    549
    S'abonner

    Plusieurs avocats libanais ont porté plainte ce mercredi 14 août auprès du procureur général contre un homme accusé d’avoir insulté le prophète Mahomet, dans une séquence relayée sur les réseaux sociaux mais par la suite retirée.

    Un Libanais, Yorgo D.F., est accusé d’avoir proféré des insultes à l’encontre du prophète Mahomet dans une vidéo. Une douzaine d'avocats libanais ont donc déposé une plainte collective auprès du procureur général près la cour de cassation contre cet homme, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani).

    Les avocats ont demandé notamment son arrestation ainsi que l’ouverture d’une enquête pour «crime contre la religion et incitation aux dissensions».

    Vidéo retirée

    Dans la séquence en question, publiée le 10 août et retirée depuis, l’homme aurait condamné, à en croire l’Ani, l'annulation du concert du groupe de rock alternatif libanais Mashrou' Leila, qui aurait dû avoir lieu le 9 août au festival de Byblos.

    C’est lors de cette dénonciation que l’accusé aurait, comme le dit le texte de la plainte, proféré des insultes à l'égard du prophète.

    Le concert avait été annulé par les organisateurs du festival pour éviter «une effusion de sang», après que le groupe a fait face à une polémique et a été accusé d'insultes aux symboles religieux.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik