Société
URL courte
1118
S'abonner

Après qu’un fonctionnaire a été enterré dans son uniforme de service, les autorités locales se sont rendues à son domicile pour demander l’exhumation du corps en vue de récupérer ses vêtements, affirme la famille du défunt. Les responsables se défendent.

Des responsables de l'Ouest du Kenya ont exhumé le corps d'un fonctionnaire local pour «récupérer l’uniforme» dans lequel il avait été enterré, relatent le journal local le Daily Nation et la BBC, qui cite la famille du défunt.

L’homme qui travaillait au département de la jeunesse du comté de Kakamega, s’est noyé dans une rivière et a été inhumé le 11 août dans son uniforme, y compris avec ses bottes et sa casquette de service.

Peu après sa mort, des responsables locaux se sont rendus au domicile du défunt pour récupérer les vêtements de service, indique le Daily Nation.

«Les officiers du comté nous ont surpris en décidant d'exhumer le corps pour récupérer ses insignes», a déclaré la veuve à la BBC.

Interrogé par la chaîne, un responsable local a nié l'exhumation du corps, affirmant que l’uniforme avait été enlevé avant que l'homme ne soit enterré.

Lire aussi:

La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéo
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
uniformes, défunt, corps humain, exhumation, Kenya
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook