Ecoutez Radio Sputnik
    un tonomètre

    Des médecins nomment l’aliment bénéfique pour ceux souffrant d’hypertension

    CC0 / Myriams-Fotos
    Société
    URL courte
    4123
    S'abonner

    Des médecins ont qualifié la mozzarella d’aliment permettant de lutter contre une tension artérielle élevée. Selon eux, ce type de produit contient une quantité admissible de sel et de graisse par rapport aux fromages traditionnels.

    Un groupe de médecins a conseillé aux personnes souffrant d’hypertension artérielle de ne pas se refuser la consommation de fromages, rapporte le Daily Express.

    Une tension artérielle élevée se caractérise par une pression anormalement forte du sang sur la paroi des artères. À long terme, cette hypertension est un facteur de risques. Les médecins cherchent par conséquent les moyens pour y parer.

    L’une des façons consiste en une alimentation saine et équilibrée.

    Pour ceux qui aiment le fromage, il vaut mieux accorder sa préférence à la mozzarella. Les médecins ont prouvé que cet aliment permettait de faire baisser la tension artérielle.

    Ils ont expliqué que certains types de fromages contenaient une énorme quantité de sel, révélant que le cheddar, par exemple, pouvait en contenir plus qu’un paquet de chips. Cet aliment peut ainsi nuire à la santé car il retient l’eau qui s’accumule dans l’organisme et commence à exercer une pression sur les vaisseaux sanguins. D’où l’augmentation de la tension artérielle.

    Selon la nutritionniste Sarah Schenker, la mozzarella est un produit naturel à faible teneur en sel et en graisse.

    «Les aliments lactés à faible teneur en graisse (y compris le lait, les yaourts, le fromage «maigre») aident à contrôler et réduire la tension grâce à l’interaction du calcium avec le potassium», a-t-elle expliqué.

    Elle a néanmoins conseillé de consommer ce type de fromage en petite quantité.

    Tags:
    consommation, fromages, maladies, tensions, hypertension, médecine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik