Ecoutez Radio Sputnik
    Grizzly

    Un aventurier français tué par un grizzly dans le nord canadien

    © Terry Tollefsbol, National Conservation Training Center
    Société
    URL courte
    10524
    S'abonner

    Un Français de 44 ans qui rêvait depuis longtemps de descendre seul le fleuve Mackenzie en canoë-kayak a été attaqué en plein sommeil et tué par un grizzly jeudi 15 août alors qu’il bivouaquait dans les territoires du grand Ouest canadien, selon Le Parisien.

    Le 15 août, Julien, compositeur et preneur de son français de 44 ans, qui effectuait une descente en canoë-kayak du fleuve Mackenzie depuis Fort Providence jusqu'à Inuvik (environ 1.500 kilomètres) a été surpris en plein sommeil et tué par un ours alors qu’il campait dans les territoires du grand Ouest canadien, relate Le Parisien.

    Son corps a été retrouvé le lendemain, dans l'après-midi, dans une zone sauvage située dans le nord du pays. Selon une source officielle française, il s'agirait bien de Julien, le quadragénaire franco-canadien habitant la Seine-Saint-Denis.

    Les secours ont été alertés par une amie qui l’accompagnait dans ce périple et qui n’a pas voulu évoquer les circonstances du drame. Mais la gendarmerie royale canadienne a signalé que les aventuriers avaient été surpris par un grizzly sur leur campement. L’animal aurait saisi l’homme au cou et à l’épaule avant de l’emporter dans la forêt.

    Le média détaille que pendant l’aventure, Julien se proposait d’enregistrer «des sons insolites qu’il entendra là-bas» et son amie, Camille, devait prendre des photos. À son retour, il avait l’intention de réaliser une création avec les sons enregistrés pour une exposition en région parisienne.

    «C'était son rêve de partir là-bas, d'aller dans le Nord. Il m'avait proposé de participer à cette aventure, ça faisait trois ans qu'on y pensait. On était tellement content de le réaliser», a confié Camille au Parisien.

    La compagne de Julien, Laura, restée en France, a raconté pour sa part que Julien avait grandi au Canada jusqu'à ses 19 ans avec ses deux parents français avant de venir en France.

    Tags:
    grizzly, kayak, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik