Ecoutez Radio Sputnik
    prison (image d'illustration)

    La fouille d’une dizaine de cellules révèle la réalité très «inquiétante» de la prison de Roanne

    CC0 / metalslugzmaste-96200
    Société
    URL courte
    10927
    S'abonner

    Les surveillants du centre de détention de Roanne dans la Loire ont réalisé une importante saisie dans dix cellules. La liste des objets prohibés découverts est impressionnante, rapporte France Bleu.

    Une fouille sectorielle a été effectuée mercredi 21 août au centre de détention de Roanne dans la Loire dans le cadre d’une opération coup de poing. Dans dix cellules ciblées, les surveillants ont découvert 234 grammes de résine de cannabis, quatre grammes d’herbe, 56 grammes de cocaïne et de crack, 33 grammes d’héroïne brune et 160 cachets d’héroïne ainsi que dix téléphones portables, six cartes SIM, six chargeurs, quatre cartes Micro SD, un pistolet à colle et une montre connectée, indique France Bleu.

    «C’est une grosse prise, nous sommes très contents, mais c’est également très inquiétant. Après, derrière la drogue, se cachent le racket, les dettes, la violence, la peur… Le seul point positif c’est qu’aucune arme n’a été saisie. Par contre, dans toutes les cellules, il y avait au moins un téléphone portable», déclare Jean-Louis Picornell, délégué du syndicat UFAP Unsa Justice.

    Ce qui peut surprendre, c'est que cette fouille détaillée a été faite dans une dizaine de cellules seulement sur les presque 200 que compte le centre de détention. Le syndicat dénonce le manque de fouilles sur les détenus et les nombreuses projections dans la cour de la prison alors que les surveillants du centre réclament des opérations coups de poings plus fréquentes.

    Tags:
    UFAP-UNSa Justice, saisie, Roanne, Loire, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik