Société
URL courte
0 56
S'abonner

La plateforme de streaming musical Spotify a été attaquée par la société de production d’Eminem pour utilisation illégale de plus de 200 titres du rappeur, selon The Hollywood Reporter. Un dédommagement à hauteur de 36 millions de dollars est réclamé.

Spotify est accusée d’utilisation illégale de 243 titres d’Eminem et fait l’objet d’une plainte déposée par la société de production Eight Mile Style, relate The Hollywood Reporter. Selon elle, le service suédois de streaming musical ne possédait aucune licence pour mettre en ligne plus de 200 morceaux. Le procès a été ouvert le 21 août à Nashville avec un dédommagement réclamé de 150.000 dollars par morceau, soit un total de 36,45 millions de dollars (32,4 M EUR).

En outre, le titre phare d’Eminem écrit pour son film 8 Mile a été placé dans la catégorie «Copyright Control», où l’on trouve les chansons dont l’ayant droit n’est pas connu, ce qui a provoqué l’ire de la société de production, relate le journal.

Qui plus est, le service est accusé d’avoir violé une nouvelle loi, le Music Modernization Act. D’après le plaignant, Spotify ne respecte pas cette loi qui est destinée à faciliter la rémunération des artistes dont les titres tournent sur les plateformes de streaming.

Ce n’est pas la première fois que Spotify est accusée par des artistes. Auparavant, parmi ceux qui avaient porté plainte contre la société figuraient Bruno Mars, le groupe Coldplay et Taylor Swift.

Lire aussi:

«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Tags:
musique, justice, Spotify, Eminem
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik