Société
URL courte
10418
S'abonner

Une piqûre de moustique a transmis à une Américaine de 14 ans un virus extrêmement rare nommé encéphalite équine orientale. Des médecins ont placé l’adolescente sous ventilation mécanique.

Une adolescente de 14 ans, résidente du Michigan (États-Unis), a contracté une maladie très rare suite à une piqûre de moustique, relate Inside Edition.

L’Américaine a contracté un virus nommé encéphalite équine orientale, transmis par les moustiques, au mois d’août. Les symptômes ont commencé à se manifester quelques jours plus tard, à savoir un mal de tête, de la fièvre et des douleurs articulaires. Dès que la maladie a été détectée, l’adolescente, inconsciente, a été placée sous ventilation mécanique, a rapporté sa mère sur Facebook.

Selon cette dernière, le cerveau de sa fille tente lui-même de combattre le virus. C’est pour cela que l’enfant est inconsciente, même si elle est capable de réagir au toucher.

«Nous sommes très fiers d’elle et des petits pas qu’elle fait chaque jour», a indiqué la mère. Elle a ajouté que les médecins envisageaient de la déconnecter du ventilateur pulmonaire.

Cette maladie s’attaque au système nerveux central et fait enfler le cerveau. Environ un tiers des personnes qui la contractent y succombent. Quant aux survivants, ils gardent des séquelles neurologiques à long terme.

Le virus est extrêmement rare, environ 7 cas humains sont recensés chaque année aux États-Unis.

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Tags:
maladies, piqûre, moustiques, virus, Michigan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook