Ecoutez Radio Sputnik
    Un couple (image d'illustration)

    Facebook commence à aider ses utilisateurs à trouver l’amour

    CC0 / Pexels
    Société
    URL courte
    1212
    S'abonner

    La création de Mark Zuckerberg, Facebook, booste ses services et devient polyvalente en intégrant une plateforme pour chercher l’amour à l’instar des sites de rencontres. Disponible en Amérique et en Asie, la fonctionnalité ne sera accessible aux Européens qu’en 2020.

    Le réseau social enrichie ses services et, outre l’amitié, propose dorénavant de trouver l’amour grâce à son nouveau Facebook Dating. Un an après le début des essais de cette fonctionnalité en Colombie, le service a été lancé ce 5 septembre aux États-Unis.

    Plus de 200 millions de célibataires

    Selon l’idée des développeurs de l’application, ce service «permettra de trouver plus facilement l’amour à travers ce que vous aimez et vous aidera à construire des relations à travers ce qui vous unit, notamment, des intérêts en commun, des événements et des groupes».

    «Plus de 200 millions de personnes se définissent sur Facebook comme célibataire. Nous y voyons une opportunité incroyable de continuer à aider les gens à construire des relations», a raconté le gestionnaire de projet pour Facebook Dating Nathan Sharp expliquant l’origine de cette idée.

    Dans quels pays?

    Pour l’instant, l’application n’est disponible que pour les habitants d’une vingtaine de pays d’Amérique et d’Asie: les États-Unis, l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Vietnam, le Guyana, le Laos, le Canada, la Colombie, la Malaisie, le Mexique, le Paraguay, le Pérou, Singapour, le Surinam, la Thaïlande, l’Uruguay, les Philippines, le Chili et l’Équateur. Les Européens pourront essayer de trouver leur âme sœur à l’aide de Facebook à partir de 2020.

    Comment cela fonctionne-t-il?

    Le profil sur le site de rencontres et le profil principal du réseau social fonctionnent séparément. Cependant, Facebook se base sur le profil de l’utilisateur pour lui proposer des partenaires potentiels, susceptibles de lui plaire, présents eux-aussi sur ce service. Étant en relation direct avec Instagram, la fonctionnalité permet de partager ses publications et ses stories des deux réseaux sociaux en parallèle.

    Après que le logiciel fait une proposition, c’est aux utilisateurs de réagir. «Si quelqu’un vous plaît, vous pouvez commenter son profil, liker pour faire sa connaissance», indique la publication.

    De plus, il est possible de sélectionner une personne de sa liste d’amis en utilisant la fonction Secret Crush. Si le sentiment est réciproque, il y a une chance de construire une relation sans chercher trop loin.

    Tags:
    utilisateurs, Europe, Amérique du Sud, Amérique du Nord, invention, fonctionnalité, services, logiciel, site de rencontres, amour, Facebook
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik